16 Novembre 2017 / Festival Les Oreilles En Pointe + MATMATAH  (42) 



C’est en hiver 2012 que le projet PAN voit le jour, lorsque’ Arash Sarkechik, musicien grenoblois d’origine iranienne décide de se consacrer à la création d’un répertoire qui lui ressemble. Né le 19 Juillet 1980, ce flutiste de formation développe, depuis ses débuts, un langage propre avec, comme fil conducteur, le métissage. S’il a été formé à la musique classique au conservatoire de Grenoble puis au jazz à Chambéry,  c’est également  dans la rue, sur scène et dans les clubs que, très tôt, il façonne son langage. Il participe alors à une multitude de projets aussi bien en tant qu’interprète qu’en qualité de compositeur. Il croise le chemin de nombreux musiciens et artistes au contact desquels il enrichit son vocabulaire. Il enchaine aujourd’hui les concerts, et les créations diverses à travers le monde, que ce soit pour le cirque, la danse ou le théâtre. 

PAN sera le lieu de l’intime, le « projet personnel », ici on mélangera les esthétiques, les langues, les cultures et les références. La poésie sera au centre.

Un premier EP paru au printemps 2013, comme un premier jet, spontané permet au projet d’exister. Quelques titres durant lesquels on plonge dans un univers onirique porté par une musique teinté de blues, de rock et d’electro. La voix du chanteur est mutante, au gré des mots qui se tordent. 

Suivront les premiers concerts et une sélection régionale dans le cadre des inouïs du printemps de Bourges en Février 2014.

Sur scène avec Didier Bouchet ( ex-Gnawa Diffusion, Holy Bones ) et Touma Guittet ( Barbarins Fourchus ), les concerts de PAN prennent des tournures « shamaniques » …Ici la poésie se chante, se scande et des musiques venues de toutes parts invitent à la transe. Tandis que les arrangements s’affinent, et que le langage s’affirme, l’équipe de PAN décide d’y mêler un travail de création vidéo. Toujours dans cette idée de pluridisciplinarité, imaginer un concert où les chansons feraient place à des paysages sonores, donnant à l’image de l’espace pour exister. 

En Mai 2015, un second EP, « faune »,  déroule une nouvelle fois un univers singulier qui gagne en cohérence. Ici, le chant de Arash, renoue avec ses racines orientales tout en laissant la part belle à la poésie toujours en premier plan. Tour à tour mélancolique, rageur ou introspectif les 6 titres qui le composent confirment PAN comme un projet à part dans le paysage de la chanson française contemporaine. 

Notons que cette saison, le projet sera soutenu par la FFCF (Fédération des Festivals de la Chanson Francophone ) et le Maillon Rhône Alpes / Région en scène.

!DOCTYPE html> 2073469429540615