​Ils ont partagé la scène avec
 Zebda, Pierre Perret, Jeanne Cherhal,

Boulevard des airs, Zoufris Maracas, Sanseverino…


Depuis 2007,
Bazar et Bémols est un trio de chanson française qui s’inspire de jazz, de groove, de reggae et de rythmes latins.


Leurs débuts dans le métro parisien ont éveillé

la curiosité des médias locaux (Le Parisien), nationaux (France 3, Arte) ou étrangers

(Rolling Stone Balkans).


Ils sont vite sortis de terre pour vivre de leurs concerts : 400 donnés à ce jour.


Si la mise en scène est très dynamique,

elle laisse tout de même le temps d’apprécier

les trois voix qui s’entremêlent pour chanter

des textes soignés.


 Après avoir vendu plus de 3000 exemplaires

de leur premier album « Le Fruit du bazar » (2015), Bazar et Bémols s’associe à InOuïe Distribution et, à nouveau, au label Quart de Lune pour sortir le deuxième album

« Habillés d’humeurs ».


 Dès sa sortie en octobre 2017, le groupe

part en tournée pendant deux ans pour

défendre ce disque en France et à l’étranger.


Habillés d’humeurs - l’album


A l’image de la pochette, les douze titres sont bariolés d’humeurs musicales

et de thèmes variés.

La chanson française de Bazar et Bémols

n’hésite pas à faire des détours :

swing quand un big band les accompagne

sur un texte écolo-surréaliste ou

afrobeat quand ils font danser

sur la rupture amoureuse.


Le groupe mélange salsa et jazz manouche

pour lier le rire aux larmes d’un enterrement

et, sur un hip-hop groovy, dénonce l’opportunisme des relations entre politique et milieu des affaires.


Trois titres ont fait l’objet de clips :

« L’Autre sens » (septembre 2017), un reggae

feelgood pour un manifeste du retard,

« Tour d’ivoire » (novembre 2017),

qui traite des smartphones chronophages

sur un swing manouche, et

« Les Mots » (2018), une déclaration d’amour

en ternaire andalou.


!DOCTYPE html> 2073469429540615